LA GRACE DE BIEN-AIMÉ SWAMI ENVERS M. VADGAMA

La nouvelle propriété a été acquise, et l’entrepôt existant devait être évacué le dimanche suivant, c’est-à-dire, quatre jours après, afin d’éviter d’avoir à payer le mois de loyer. Mr. Vadgama s’est arrangé avec une entreprise spécialisée pour déménager trois machines pesant respectivement sept, cinq et trois tonnes, dans les nouveaux locaux voisins.

Le samedi, le directeur de cette entreprise a téléphoné pour dire : ``Désolé, nous ne pouvons pas faire le déménagement, car l’équipement nécessaire pour soulever de si lourdes machines est en panne``. Mr. Vadgama a essayé d’appeler d’autres entreprises de transport pour effectuer ce travail, mais sans succès. Finalement, tout à fait découragé, il s’est mis à prier Dieu pour résoudre ce problème.

Le dimanche matin tôt, il se trouvait dans le dépôt, lorsqu’un homme de petite taille s’est approché de lui et a dit : ``Avez-vous besoin de quelqu’un pour déplacer vos machines?`` Surpris, Mr. Vadgama a demandé :``Qui vous a mis au courant de cela?`` Il a répondu :``Je peux faire ce travail``. Mr. Vadgama lui a demandé : ``Où est votre matériel de levage?`` L’homme a répondu :``Il se trouve dehors. Dites-moi où les machines doivent être déplacées et l’endroit où il faut les installer``.

Mr. Vadgama a répondu :``S’il vous plait, sortez les machines du local qui est juste à coté; je vais passer par la porte contiguë aux deux dépôts pour vous aider``.

Mr. Vadgama était étonné de voir cet homme soulever la machine de 7 tonnes avec l’engin de levage. Tout en la faisant rouler vers l’entrée principale, l’homme a dit : ``Je sais que vous n’êtes pas sur de l’endroit où il faut poser cette machine. Je vais vous montrer la place exacte!`` Et la disposant dans un coin, il a dit :``C’est la meilleure place. Maintenant permettez-moi d’apporter les autres machines``.

Les deux autres machines ont été déplacées en une demi-heure et Mr. Vadgama, extrêmement satisfait et heureux, a demandé :``Combien vous dois-je pour votre travail?`` L’homme a répondu :``Vous pouvez me donner ce que vous croyez être juste``.

Mr. Vadgama n’avait que £70 en espèces dans sa poche. Il a dit :``Je n’ai que £70 en espèces. Je peux payer le solde par chèque si cela vous convient?`` L’homme a répondu d’une drôle de façon :``Cette somme me suffit``. Mr. Vadgama a dit :``En êtes-vous sur?`` L’homme a répondu :``Oui, monsieur!``.

Plongeant la main dans une autre poche, Mr. Vadgama a trouvé un billet de £5 et a dit :``Tenez, prenez un verre avec cela``.
L’homme a pris l’argent et est vite parti. Lorsque Mr. Vadgama a vu que l’homme avait oublié une roue et un pneu, il a demandé à son fils Niraj de

Le rappeler. Quand Niraj est sorti, il n’y avait plus personne. Il a dit à son père :``Comment l’homme et tout son équipement de levage ont-ils pu disparaitre aussi vite? Cela est sans doute un miracle!`` Père et fils ont couru ensemble vers la rue principale pour voir s’ils pouvaient l’apercevoir, mais il n’y avait personne.

Mr. Vadgama nous a appelé immédiatement pour nous raconter l’histoire. Nous avons tous compris que l’homme ne pouvait être que notre Bien-aimé Seigneur Sai. Et il a effectué un travail de deux heures au moins en quarante minutes à peine. L’épouse de Mr. Vadgama regrettait de ne pas avoir offert à `l’homme` une tasse de thé ou de café. La roue et le pneu ont été laissés comme un souvenir. Cette histoire s’est répandue dans tout le Royaume-Uni.

Bien-aimé Swami dit : Mes miracles sont une partie du pouvoir illimité de Dieu et ne sont en aucun cas le résultat de pouvoirs yogiques acquis. Ils sont naturels et spontanés. Aucun être invisible ne M’aide. Mon pouvoir divin fait apparaitre des objets en un instant. Je suis partout. En plus d’être des symboles spontanés de Mon amour, Mes prétendus miracles sont destinés à planter la graine de la foi dans les esprits des non-croyants, et à encourager l’humanité à la vénération d’un pouvoir suprême.

La foi de Mr. Vadgama s’est accrue et il a pris contact avec les fidèles Sai pour organiser la sâdhanâ spirituelle laksharchana dans l’entrepôt, avant son inauguration. La veille de la réunion, des fidèles ont apporté deux grandes photos de Shirdi Sai Baba et de Sathya Sai Baba et les ont placées sur la table où l’autel devait été installé le lendemain.

Le matin, lorsque Mr. Vadgama est arrivé à l’entrepôt et qu’il a vu les photos, il s’est dit :``Ces photos sont toutes recouvertes de poussière, pourquoi ces gens ne les ont-ils pas nettoyées avant de les amener?`` Il est allé chercher un chiffon et s’apprêtait à les dépoussiérer lorsque quelqu’un est entré et a dit :``S’il vous plait, ne faites pas ca. Cela est la grâce de Bhagavân. Il est en train de faire apparaitre de la vibhuti pour les fidèles!`` Mr. Vadgama a demandé ensuite :``Qui est ce vieil homme?`` Tout ce qu’il y a avait à savoir sur Shirdi Sai Baba lui a été expliqué.

Cinq cents personnes ont participé au laksharchana. Une annonce a été faite :``Nous avons la chance d’avoir le docteur (Gadhia) avec nous pour célébrer cette grande sâdhanâ, parce qu’il ne s’envole pour la Californie, en Amérique, que demain``.

Nous avons tout expliqué, et avons commnecé le laksharchana et Bien-aimé Swami a donné la preuve de Son omniprésence, car la vibhuti est tombée sans arrêt des grandes photos, tout au long de la répétition du mantra Aum Sri Satya Sai Krishnâya Namaha. Ce phénomène, qui confirmait la grandeur de Bien-aimé Swami et de Son message, a été vu par tous les fidèles.

A l’occasion d’un autre laksharchana, des pétales sont tombés d’une guirlande de roses suspendue au dessus d’une grande photo de Bien-aimé Swami. Tous les participants ont observé ce phénomène et cette nouvelle a été transmise aux fidèles du Royaume-Uni.

Parmi les fidèles qui se trouvaient dans l’entrepôt de Mr. Vadgama, il y avait Hirabhai et Chandanben de Pensacola, aux USA, qui m’avaient été présentés par ma sœur. Après avoir été témoins de cet événement, ils m’ont demandé de venir célébrer un laksharchana chez eux, pendant notre visite en Amérique. Ma sœur Hansa a inclus Pensacola dans notre programme et Bien-aimé Swami a béni la cérémonie par le craquement d’une noix de coco placée sur l’autel.

Mr. Vadgama se Rend en Inde pour Rencontrer Baba

De plus en plus confiant Mr. Vadgama est allé à Prashânti Nilayam. Il ne connaissait rien au sujet des règles de l’Ashram. Bien-aimé Swami ne l’avait pas regardé de la semaine, il a murmuré dans l’oreille d’un fidèle assis à côté : ``Quel type de Dieu est-il? Il ne nous regarde même pas!`` La personne qui se trouvait de l’autre côté a dit :``Ce Monsieur (désignat quelqu’un) vient d’Australie et il s’assoit ici depuis plus d’un mois sans aucun regard de Swami!``.

Désappointé, Mr. Vadgama a décidé de repartir le lendemain pour le Royaume-Uni. Avant de s’en aller, il a entendu dire que Baba quittait Prashânti Nilayam pour aller à Whitefield, près deBangalore. Il s’est dit : ``Maintenant, inutile de me faire de souci, je peux repartir pour le Royaume-Uni``.

En chemin vers Bangalore, le chauffeur de taxi a essayé de rassurer Mr. Vadgama en disant :``Ne vous en faites pas. A Whitefield, Baba reçoit les fidèles et il est certain qu’Il remarquera physiquement votre présence là-bas``. Mais Mr. Vadgama n’était pas intéressé. Il a demandé au chauffeur de le conduire dans un bon hôtel à Bangalore pour bien se reposer, et le lendemain il irait à l’aéroport prendre le vol de 13h pour Bombay.

Le chauffeur lui a dit :``Au lieu de descendre dans un hotel à Bangalore, permettez-moi de vous conduire directement à l’ashram de Swami à Whitefield où Baba donne son darshan et ses bénédictions aux fidèles``. Le chauffeur de taxi était un brave homme et il a dit :``Je vous en prie, ne soyez pas déçu. Je peux vous garantir que je vous conduirai à temps à l’aéroport, mais s’il vous plait, allez au darshan à 9h et vous aurez peut-être la chance de parler à Swami``.

Mr. Vadgama a accepté. A Whitefield, il a attendu Baba qui est passé devant lui sans le regarder. Alors, il est allé vers le chauffeur de taxi et lui a dit :``Il ne me regarde toujours pas``.

Le lendemain, Mr. Vadgama était assis parmi des milliers de fidèles. Bien-aimé Swami est passé à côté de lui, mais encore une sans lui accorder un regard. Dès que Swami eut fait quelques pas en avant, Mr. Vadgama n’a pu garder plus longtemps le silence et, enfreignant toute discipline, il a quasiment crié :``Swami, j’ai apporté une lettre du Dr Gadhia!`` Baba s’est arrêté, s’est tourné vers lui et a dit : Accha (ah bon!), est-ce vrai? Il s’est approché de lui et a pris la lettre. Mr. Vadgama a dit : ``Swami, je voudrais une interview``. Baba a répondu : Dans deux ans – et Il s’est éloigné!

La personne assise à côté de Mr. Vadgama a dit :``Vous ne devriez pas demander d’interview. Swami sait à qui et quand donner une interview``. Mr. Vadgama a dit encore une fois à voix haute :``Qu’est-ce qu’Il sait?``.

Bien-aimé Baba l’a entendu, est revenu sur Ses pas et a dit ces mots très importants : Swami sait tout! Vos machines ont été déplacées par Swami, et il n’a pas pris d’argent. L’argent qui a été donné est resté dans la machine, entre deux rondins de bois. Allez et confirmez-le! Choqué, Mr. Vadgama était en pleurs. La personne à côté de lui a demandé :``Que vous arrive t-il maintenant?`` Il a dit :``C’est une chose entre Baba et moi!``.

De l’ashram de Whitefield, Mr. Vadgama est allé directement à l’aéroport et a pris l’avion pour Bombay. Il a téléphoné à sa fille Sangeeta à Londres et lui a raconté ce que Swami avait dit. Elle a rapporté cette histoire à Bhanubhai Patel et à Gordhandhai Patel qui sont venus à l’entrepôt avec une caméra vidéo. Ils ont demandé à Sangeeta d’ouvrir la machine dont Swami avait parlé et, entre deux rondins de bois, ils ont trouvé des billets pour un montant de £75 (la somme donnée à l’homme qui avait déplacé les machines) couverts de vibhuti.

Une heure après, Mr. Vadgama a été contacté à Bombay et tout cela lui a été rapporté. Il n’était pas encore vraiment satisfait. De retour à Londres, en voyant les billets, il a su que c’était bien les billets qu’il avait donnés à l’homme, parce qu’ils avaient des taches d’huile, au moment où il avait donné l’argent, ses mains étaient couvertes d’huile. A présent, il était en larmes car il réalisait que c’était vraiment Baba (Dieu) qui lui avait rendu visite et avait fait ce difficile travail de déménagement.

Comme promis par Bien-aimé Swami, au bout de deux ans, un message de Baba est arrivé à Mr. Vadgama, lui demandant de venir à Prashânti Nilayam dès que possible! Trois jours plus tard, Mr. Vadgama arrivait à l’aéroport de Bangalore et a été surpris de voir quelqu’un tenant un écriteau avec son nom. La personne a dit :``Swami m’a envoyé pour vous accueillir comme Son invité et vous conduire à Prashânti Nilayam. Demain matin vous prendrez le café avec Swami``. Les larmes sont montées aux yeux de Mr. Vadgama et sa joie fut sans bornes.

Cette nuit là, à cause de son excitation, il n’a pas pu dormir. Le matin, il a été conduit vers Bien-aimé Swami. Au petit déjeuner, Baba a dit :`A l’avenir, vous devrez rendre de nombreux services! A présent, à Bangalore, il y a trois entrepôts avec trois usines qui fabriquent, détruisent et recyclent. Tous les plats utilisés pour les célébrations de toutes les fêtes y sont fabriqués. Aux fidèles assis à côté de Lui, Swami a dit : Ce Vadgama lavait la vaisselle à l’époque de Shirdi Baba. Maintenant, il fabrique des plats, et dans s aprochaine naissance, il sera le magasinier de Prema Sai!

Quelle révélation! Dans son excitation, Mr. Vadgama a dit :``Je serai avec Gadhia dans ma prochaine naissance, nous sommes donc des frères dans cette vie!``.

Chapitre 42 – Sai Smaran

 

Your are currently browsing this site with Internet Explorer 6 (IE6).

Your current web browser must be updated to version 7 of Internet Explorer (IE7) to take advantage of all of template's capabilities.

Why should I upgrade to Internet Explorer 7? Microsoft has redesigned Internet Explorer from the ground up, with better security, new capabilities, and a whole new interface. Many changes resulted from the feedback of millions of users who tested prerelease versions of the new browser. The most compelling reason to upgrade is the improved security. The Internet of today is not the Internet of five years ago. There are dangers that simply didn't exist back in 2001, when Internet Explorer 6 was released to the world. Internet Explorer 7 makes surfing the web fundamentally safer by offering greater protection against viruses, spyware, and other online risks.

Get free downloads for Internet Explorer 7, including recommended updates as they become available. To download Internet Explorer 7 in the language of your choice, please visit the Internet Explorer 7 worldwide page.